Le changement d’heure perturbe bébé un peu moins l’hiver que l’été…

Cette année, il aura lieu dans la nuit de samedi à dimanche, ce 29 octobre. A 3 heures du matin, il sera alors 2 heures !

Quelles sont les conséquences du changement d’heure ?

La bonne nouvelle pour nous est que nous allons gagner 1 heure de sommeil en plus ! Et ce n’est pas du luxe, n’est-ce pas ?

Mais pour bébé, ce n’est pas si simple, car le décalage créé le perturbe et peut engendrer des troubles du sommeil, une mauvaise humeur ou encore des pertes d’appétit.

Nos p’tits conseils

1. Reculez de 15 minutes par jour l’heure du réveil, des repas et du coucher. Par exemple, reculez de 15 minutes l’heure du dîner le jeudi (au lieu de lui donner à manger à 19 heures, on lui donne à 18 heures 45), puis 15 autres minutes le vendredi… Bébé pourra ainsi commencer sa journée du dimanche bien en phase avec les aiguilles de la montre. Le tour est joué !

2. Commencez par mettre beaucoup de luminosité dans les pièces le matin pour donner une impression de lever de soleil
 (eh oui, il fait encore nuit dehors…). Vous activerez ainsi le système qui régule bon nombre de ses fonctions biologiques en s’accordant sur l’alternance du jour et de la nuit.
Vous pouvez également réglez vos montres et toutes les minuteries, horloges la veille au soir, c’est beaucoup mieux que le lendemain matin. Dédramatisez l’événement et restez zen. Bébé est une éponge et ressent notre état d’esprit. Dernier recours, si Bébé a des difficultés à s’adapter au changement d’horaire, pensez à l’homéopathie !

Changement d’heure : pourquoi ? 

A l’origine en 1975, c’était pour faire des économies en faisant mieux correspondre les horaires d’activité avec les horaires d’ensoleillement afin de limiter les dépenses d’éclairage artificiel en profitant de 60 minutes supplémentaires de jour en fin d’après-midi ou en soirée.

Le passage à l’heure d’été permet de bénéficier pendant le pic d’activité de 18 à 21 heures de luminosité naturelle, car c’est à cette période que l’on constate la plus forte consommation d’électricité. Cela a été l’argument de l’ADEME (l’agence gouvernementale) pour mettre en place ce changement d’heure.

Aujourd’hui, plus de 52% des français sont pour la suppression des changements d’heure.

Pin It on Pinterest

Share This