Un sacré sujet : La propreté et bébé ? Certains parents sont tellement pressés surtout quand ils veulent que leur enfant aille à l’école qu’ils brûlent les étapes. Voici le guide…

 

A quel moment l’enfant devient propre ?

Dans les peuplades les plus reculées, les enfants sont propres spontanément vers 3 ans. Dans nos sociétés, attendre 3 ans semble trop long et on cherche à accélérer cet apprentissage. Le mieux est d’attendre que bébé soit prêt tant physiquement que psychologiquement. Il ne faut surtout pas le forcer à devenir propre, mais le RESPECTER.

C’est entre 16 et 24 mois, que bébé prend conscience de ses organes, il éprouve du plaisir à uriner et à déféquer et arrive de mieux en mieux à contrôler ses sphincters. Avant, cela ne sert rien de mettre un bébé sur le pot. Pour la nuit, c’est à partir de 36 mois qu’un bébé est capable de se lever pour aller aux toilettes. Etre propre fait donc partie de l’apprentissage d’un bébé et est quelque chose de naturel à partir d’un certain âge : 3 ans pour le jour et jusqu’à 5 ans pour la nuit.

Comment savoir s’il est prêt ?

  • Il s’intéresse au sujet : il veut te voir aller aux toilettes, il s’assoit tout seul sur son pot.
  • Il se déshabille en partie sans votre aide.
  • Il reste au sec pendant plusieurs heures (couche sèche)
  • Il commence à exprimer ses besoins clairement et comprend ce qu’on attend de lui.
  • Il est fier de faire des activités tout seul et veut faire comme les grands.

Ton enfant a envie de devenir propre ?

Nos conseils

A faire
  • Préparer le terrain : on le laisse aller avec nous aux toilettes. On lui achète un pot et on le laisse jouer avec.
  • Choisir le bon moment : l’été c’est la période idéale. Pas de stress s’il se salit et aussi le temps de s’occuper de lui..
  • Le rassurer en lui expliquant que le corps ne garde que ce qui est bon pour lui et rejette le reste et comment fonctionne une chasse d’eau etc…
  • Le motiver : lui proposer de porter une jolie culotte ou slip et lui demander s’il a envie de la mettre au lieu d’une couche, mettre son pot dans un petit coin à lui tout seul comme la petite cacabane Pirouette Cacahouète.
  • Si on essaie de lui enlever la couche pour aller sur le pot, le faire plutôt après un repas.
  • L’habiller avec des habits faciles à enlever.
A ne pas faire
  • Lui forcer la main. Il ne faut pas que cela se transforme en guerre. Le mieux c’est de ne pas insister et de lui re-proposer plus tard.
  • Le mettre sur le pot à heures fixes
  • Le laisser sur le pot plus de 10 minutes
  • Ne pas en faire des tonnes dès qu’il fait pipi ou caca dans son pot
  • On ne le gronde pas non plus s’il y a eu un petit accident

La propreté : le jour et ensuite la nuit…

Une fois qu’il est propre le jour, on peut essayer de lui enlever la couche de nuit, mais pas tout de suite. Le réflexe de se lever pour aller aux toilettes n’existe pas avant 3 ou 4 ans : c’est l’âge moyen d’acquisition de la propreté nocturne. Ce que tu peux faire : laisse le temps à ton bébé. Mets-lui des couches plutôt que de le laisser mouiller son lit, ce qu’il pourrait vivre comme un échec humiliant et décourageant.

Les accidents et les rechutes

Les accidents peuvent être fréquents.

Il est en train de jouer, de regarder la télévision et ne pense pas à s’interrompre, il oublie que cette sensation qu’il ressent est le signal pour aller sur le pot, ou tout simplement, il n’est pas arrivé à temps…Au début, bébé demande souvent le pot alors qu’il a déjà commencé à faire ses besoins. Dans tous les cas, il faut être patient et l’encourager. Dis-lui que tu sais qu’il n’a pas fait exprès. En lui renouvelant votre confiance et en le rassurant, tu lui permets de garder la sienne. Il s’agit d’un apprentissage, comme la marche, cela prend un peu de temps. Tous les bébés traversent les mêmes phases de tâtonnement et finissent tous par y arriver à leur rythme.

Pin It on Pinterest

Share This