Un bébé est mort après avoir été nourri uniquement au lait végétal. Déjà, la Société Francophone Nutrition Clinique et Métabolisme avait mis en garde dans un communiqué de presse le 11 septembre 2013 sur l’utilisation des laits végétaux et autres boissons végétales chez le nourrisson.

Or ces laits végétaux s’ils sont en partie ou en totalité en remplacement du lait peuvent causer des carences majeures qui parfois peuvent être fatales. Les laits à base de soja, d’amandes, noisettes ou encore de châtaigne ont une composition qui n’est absolument pas conforme aux recommandations européennes et sont dangereux pour la santé du nourrisson.

 

Des besoins à ne surtout pas négliger

Au cours de la première année du bébé, la croissance est particulièrement rapide. Le nourrisson voit son poids multiplié par 3 en moyenne, sa taille augmente de 50% et le poids de son cerveau passe de 300 grammes à 1 kilo dès qu’il atteint les 12 mois. Il est donc très important de respecter des besoins nutritionnels précis. Le lait maternel est évidemment le mieux adapté pour apporter les aliments et nutriments essentiels au développement du nourrisson. L’OMS recommande donc l’allaitement maternel jusqu’à 6 mois ou des préparations pour nourrissons jusqu’à 4 à 6 mois, le lait restant présent. Et pourtant le « lait végétal » a malheureusement de plus en plus de succès.

Quels sont les dangers du lait végétal pour bébé?

La différence entre le lait ou les préparations pour bébé avec les « lait dits végétal » est le manque de lipides et la teneur en protéines en calcium qui est beaucoup trop faible chez ces derniers. Ils ne sont pas adaptés aux besoins de l’enfant, le Dr Béatrice Dubern, auteure du communiqué, qualifie même le régime des laits végétaux de « maltraitance nutritionnelle ».

Les conséquences peuvent être fatales sur les nourrissons s’ils consomment exclusivement des laits végétaux. En effet toute insuffisante d’apport en énergie, protéines, lipides, minéraux, vitamines et oligo-éléments aura des répercussions sévères sur la croissance de l’enfant et le développement cérébral. Plusieurs cas de malnutrition ont déjà été répertoriés sur des nourrissons alimentés seulement par des boissons végétales avec des complications allant jusqu’au décès.Un bébé en d’ailleurs mort en Belgique ce mois-ci. Il ne pesait que 4 kilos 300 grammes à 7 mois ! Les parents sont actuellement poursuivis par la justice.

La consommation de lait végétal sur prescription médicale

Les bébés intolérants aux protéines de lait de vache peuvent se faire prescrire des préparations à base de protéines végétales par le médecin. En revanche celles-ci ne sont pas vendues dans le commerce mais bien sur prescriptions médicales et conçues avec des formules différentes pour couvrir précisément les besoins du nourrissons.

Pin It on Pinterest

Share This